Que fais-je ? Où en suis-je ?

(dans quel état j’erre ? ah ! ah ! ah !)

Ça ne démarre pas sur les chapeaux de roue ici mais ça ne signifie pas que je ne fais rien… Premier petit bilan d’étape…

Je pense, je réfléchis beaucoup, je lis aussi plein de choses sur internet.
Tiens, d’ailleurs, anecdote (ou pas) : grâce à toutes mes recherches sur le zéro déchet, les produits d’entretien fait-maison, l’achat de deuxième main, etc… l’algorithme de Facebook me propose de moins en moins de sites marchands dans ses publicités (qui me gonflent à un point…) mais plutôt des liens vers des pages sur le minimalisme, des sites d’astuce pour recycler des objets (et puis toujours des sites de loisirs créatifs), c’est plutôt cool en fait.

Bref, je lis donc, je navigue de blog en blog, je découvre des concepts tels que le « no poo » (oui je sais, ça semble dater, mais tant pis, moi je découvre maintenant !)
Tiens, parlons un peu du « no poo » : j’ai lu ce terme sur un blog et je me suis dit : « mais quoi, y’en a qui arrêtent même de faire caca pour ne pas générer de déchets, faut que j’aille voir ça, c’est super bizarre quand même ! »
Bon, non, c’est pas ça ! poo c’est pour shampoo. J’ai donc découvert que des femmes ne s’étaient pas fait de shampoing depuis des mois, voire des années… (puisque l’idée date un peu)

no-poo.jpg

Et là, grosse interrogation : certes, je n’ai plus tellement envie d’utiliser des shampoings pleins de trucs chimiques, certes, leur argument de dire : tes cheveux se salissent parce que tu les décapes trop et donc, ton cuir chevelu produit encore plus de sébum, c’est un cercle vicieux ma grande ! s’entend. Et puis, y’a l’argument qui fait mouche à tous les coups : tes cheveux vont gagner en volume, être plus beaux (bon, c’est pas que les miens soient moches mais ils sont très fins). Donc, après, ben, tu te dis, tiens, et si j’essayais…

Et c’est là que tu commences à faire des insomnies de malade mentale (bon, c’est peut-être pas QUE à cause de ça, Joliecub’ qui se réveille une nuit sur deux m’a peut-être aussi un petit peu déréglé l’sommeil mais en tout cas, j’y pense la nuit quoi !).

Et que tu réfléchis, un peu, beaucoup…

Alors, non, je ne vais pas tenter le no poo. Si déjà je me lave les cheveux moins souvent (pas difficile, pour l’instant c’est tous les jours en prenant ma douche) et qu’en plus j’utilise un seul savon de Marseille pour le corps et les cheveux, ben j’aurai atteint mon objectif zéro déchet dans la douche (je sais, je sais, à part le papier du savon qui a toutes les chances de ne pas être recyclable parce que doublé de plastique…)

Tout ça pour dire que j’ai pris conscience qu’il fallait que je me fixe des priorités et que j’y aille petit pas par petit pas, sinon je vais cramer en vol !
Et puis aussi que je définisse ce que MOI j’entends par zéro déchet.

Pour l’instant, pour moi, le carton, le « tetra pak »  et le papier ne sont pas des déchets, ils se recyclent, donc je ne vais pas chercher à les éliminer.
Ce que je veux vraiment diminuer pour commencer, ce sont les emballages plastiques (d’où mon idée des yaourts faits maison).

Donc, mon plan d’action est pour l’instant :

1- achat d’une yaourtière

2- remplacement des gels douches et shampoing par un savon de Marseille pour tous

3- désencombrement (qui pourra peut-être, si tout se passe bien financer la yaourtière, par exemple…)

Allez, au prochain épisode, je vous parle de ma visite à L’eau vive près de chez moi pour repérage…

Publicités

2 réflexions au sujet de « Que fais-je ? Où en suis-je ? »

  1. Sans pour autant passer au savon de Marseille, tu as des alternatives sans emballages chez Lush et Bomb cosmetics qui certes sont plus onéreux, mais sont peut-être plus doux et certainement plus glamour !
    Ça peut peut-être aider à la transition 😉
    Je salue l’initiative en tout cas, et vous conseille vivement les Shampoings solides Lush, testé et approuvé !

    J'aime

  2. Mon arrière grand -mère ne s’est jamais lavé les cheveux mais elle viviait à la campagn,e sans pollution.Depuis des années je suis passée à deux fois par semaine et c’est vrai qu’ils s’abiment moins.
    Pour le savon de Marseille, je ne suis aps fan. En revanche j’utilise le pain d’Alep à 5% de laurier moins agressif et qui dure……………..des mois!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s