Le zéro déchet, ce chemin semé d’embûches

Parlons un peu de mes (nombreux) échecs. Parlons un peu de la démotivation qui en découle inévitablement…

Pour parvenir à mon objectif, je lis à droite à gauche, je m’inspire, je teste, je tâtonne.

Et puis je fais des choses nouvelles pour moi. Et parfois, ça rate. Et là, l’envie de tout laisser tomber pointe le bout d’son nez (d’autant plus vite qu’on est un peu toute seule à la maison à y croire… suivez mon regard…).
Coïncidence rigolote d’ailleurs, la Zéro déchet family a publié tout récemment un article sur le sujet

Bref, voilà les ratages qui ont émaillé mon quotidien et entamé mon moral ces temps-ci :

  • test de l’acide citrique comme décrass’chiottes (appellation d’origine Zéro déchet family encore !) Mes WC ne sont pas particulièrement sales, le vinaigre que j’utilise les laisse assez propres, mais il ne parvient pas à lutter contre le dépôt tout au fond du fond de la cuvette. Je me suis dit, vu les commentaires élogieux, que l’acide citrique était ce qu’il me fallait.
    Première tentative, je fais tout comme indiqué avec de la farine puis de l’acide citrique et je laisse poser une demi-journée (peur de laisser toute la nuit quand même, je suis prudente…). La marche à suivre était « tirer la chasse d’eau et ce sera étincelant ». Bon ben, la farine a fait des grumeaux tout collés sur la paroi et j’ai eu un mal de chien à les décoller. Au fond, ce n’était pas encore ça… Déçue !
    Deuxième tentative (je ne me laisse pas non plus décourager si vite, non mais !) : je laisse tomber la farine, je choisis de tirer la chasse d’eau avant pour que les parois soient humides et que les cristaux d’acide citrique collent un peu. Je frotte avant de tirer la chasse d’eau. Du mieux au fond (à force tout partira je pense). Mais sur les parois le contour des gouttes était grisâtre ! J’ai réussi à récupérer tout ça avec du vinaigre plus tard (ouf !)
    Bilan : je garde l’acide citrique pour agir sur le fond de la cuvette (et sous les rebords) et pour le reste un coup de vinaigre chaud et le tour est joué !
  • toute une fournée de pains au lait qui n’a pas levé… C’était un peu comme des petites pita toutes sèches… Ils avaient levé mais ils sont retombés dans le four. Enfin, là, je crois que je tiens LA recette de pains au lait. Ils sont bien gonflés, plein de mie et Minicub’ se régale tous les matins !
  • Je suis passée par l’étape de déstockage et avec tout ce que j’ai sorti des placards parce que je ne m’en servais pas (mais qui était encore en bon état), j’ai décidé d’organiser un vide-maison. 3 jours à l’occasion du week-end du 8 mai. Une grosse préparation (un gros coup de pas d’bol avec un week-end assez calamiteux du côté du temps), une installation dans le garage. Et puis… rien, ou presque. Une quinzaine de personnes qui est venue seulement (mon annonce avait été vue près de 400 fois sur les différents sites où elle a été publiée). Bon, presque toutes les personnes ont acheté des trucs mais il m’en restait encore tellement après leur passage !
    M. Majicub’, qui n’est pas du genre patient, en a emmené une grande partie aux Emmaüs. Je continue la vente pour le reste sur le Bon Coin et c’est déjà un peu plus réussi (ouf).
  • Bon gros ratage aussi : un granola. Pourtant, comme ça, ça a l’air facile à faire hein. Oui, sauf quand on interprète de travers (non, non, je n’étais pas fatiguée DU TOUT) 1/8l et qu’on imagine que c’est 1,8l de jus de fruit… Ben, c’est franchement pas top-top niveau texture, j’vous l’dis… Pis pour rattraper le coup, tu rajoutes des flocons d’avoine pour pomper tout ce liquide (je me suis arrêtée en chemin, je n’en ai pas mis autant mais c’était de toutes façons bien trop !) et tu te retrouves avec beaucoup trop de granola immangeable !
    Mais bon, je recommence ce week-end avec cette recette-là (Ça fait trop envie, non ?)
  • Et maintenant, âmes sensibles passez votre chemin… J’ai testé ma Mooncup.
    ….. C’est bon, ceusses qui ne voulaient pas lire sont partis, j’y vais ?
    Allez, j’ai donc testé ma Mooncup. Me suis un peu entraînée « à blanc » pour l’installation et le retrait. Ai coupé la « queue » qui me gênait vraiment trop. Ai trouvé mon confort. Puis les choses sérieuses ont commencé. Les deux premiers jours (petit flux) : nickel. Et puis, c’est le drame ! En une heure, la coupe est pleine. Je la vide et rebelote. C’est inconfortable, stressant. Je tiens bon jusqu’au soir et puis je laisse tomber, épuisée de ce stress permanent de la journée.
    Je n’ai pas encore retenté depuis… Mais je le ferai, sans doute pendant une période où je suis à la maison et pas au boulot.

Je vous dis pas comme ça démotive tout ça ! Parce que j’y ai mis du temps à toutes ces expériences, j’y croyais, j’ai lu plein de commentaires, articles qui disaient que ça marchait. Mais bon, je tiens et je me dis que même si je ne fais pas tout, ce que je fais sera déjà un pas en avant.  Et surtout, je me dis que mes enfants me regardent, qu’ils assimilent des choses (Minicub’ est intraitable sur les bonbons industriels et le coca : il me demande même d’offrir des sachets de fruits secs à ses copains à son anniversaire plutôt que des smarties… Je vais peut-être tenter le truc (normalement, l’année d’après, plus personne ne viendra…)). Bref, ces efforts, même s’ils ne sont pas couronnés de succès ne sont pas inutiles.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Le zéro déchet, ce chemin semé d’embûches »

  1. Y aller en douceur, par petites touches et les choses s’installent progressivement sans stress. Surtout ne pas culpabiliser quand on ne fait pas (comme il faut(! C’est déjà beaucoup de faire.Ne pas tomber dans la’ tyrannie ‘du zéro déchet.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s